Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 16:08

balomamma_extra.jpg

Balotelli: "La plus belle nuit de ma vie"

Enfin décisif, le très populaire Super Mario national, est devenu depuis hier soir, le héros de la nouvelle Italie. Mais la première pensée est toujours à la mère: "Je dédie les deux buts du match a mes parents" a déclaré

Le protagoniste de la demi-finale

Balotelli: "La plus belle nuit de ma vie"

 

ça arrive rarement, mais Balotelli,a été  le vainqueur de l'Italie et l'Allemagne ,cette fois, il peut se targuer comme a son habitude  des questions et les reflexions des journalistes. Parce que ce soir,en tant que joueur, bon, mais incomplet, qui était fort, mais immature, va rentrer  dans la grande galerie, ceux qui décident de l'histoire d'un tournoi et une équipe nationale: Pour être clair,il rejoindra Rossi Paul, Roberto Baggio, et  le nom de Gigi Riva ne peut étre  q’un mirage si SuperMario sera tout aussi décisif en la finale devant l'Espagne.

BALO5_big.jpg

 

 SYMBOLE DE LA NOUVELLE ITALIE - Ci-dessus, à partir de jeudi soir, transfigurée par SuperMario idole paroissiale de l'ultime symbole de l'Italie dans le XXIe siècle, multiethnique, et enfin comme un véritable européen : première vraie couleur de l'histoire du foot ball italien. Comme toujours, le sport est de loin mieux que la culture politique ou le monde du travail.

«MOM MERCI" - Et pourquoi, après la gueule de bois de la victoire, la C_full-copie-1.jpgpremière pensée qui était pour ses parents adoptifs. Va à leur rencontre dans les tribunes,et leur  rend hommage . . Il dit: «La première personne que j'ai été  saluer  est ma mère et le papa à attendu à la fin. " Il admet enfin que cette nuit de demi finale était la plus belle nuit de sa vie  " bravo super mario,on t'attend en finale.

 

A Tizi ouzou,cette nuit tous les cafés était branché sur cette superbe demi finale..et je me suis dit dieu que le foot ball ést vraiment un sport qui réunit les esprits a travers le monde...ajoutez la formidable prestation de supermario qui nous a subjugué...vraiment on a passé une trés belle nuit d'été..a dimanche pour la finale

Repost 0
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 05:12
Le trophée sportif le plus convoité au monde fait son escale à Alger dans le cadre de sa tournée organisée par Coca-Cola. La cérémonie de présentation de la Coupe du monde aura lieu aujourd'hui au parking de la tour ABC-Hilton lors d'un grand évènement organisé par Coca Cola, partenaire de la FIFA.

Les gagnants des tickets d'accès pourront prendre individuellement en souvenir une photo près du trophée au terme d'un circuit d'animations dédié à l'histoire du football et à sa grande fête populaire.  La projection d'un film dans une salle 3D, sera un des moments forts de ce circuit d'approche du trophée.

La cérémonie de présentation de la Coupe du monde bénéficiera également de la présence de très nombreuses personnalités du monde du sport et des médias. 

La FAF, que lie désormais un accord de partenariat avec Coca-Cola, a, notamment, mis à disposition son savoir-faire dans le domaine. Le trophée de la Coupe du monde quittera Alger pour Casablanca, prochaine étape de la tournée qui se terminera en Afrique du Sud le 3 décembre prochain
source ; le temps
Repost 0
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 04:50
En marge de la signature du contrat avec la FAF, le patron du groupe Cevital a bien voulu s'entretenir avec nous sur l'implication de son groupe dans le football national ainsi que sur la perspective du professionnalisme dont Cevital pourrait éventuellement être partie prenante. Peut-on dire que ce contrat de sponsoring avec la FAF est un premier pas dans le football national pour le groupe Cevital ?
Je dois tout d'abord remercier le président de la FAF pour nous avoir donné cette opportunité de contribuer au développement du football national à travers l'instance qu'il préside et aussi à travers l'équipe nationale à laquelle nous apportons un soutien indéfectible par le biais de notre sponsoring.

Faudrait-il parler de lancement d'une politique plus effective en direction du football de la part de votre groupe ?
 Le groupe Cevital s'appuie sur trois valeurs : la citoyenneté, la solidarité et le respect des valeurs nationales. A partir de là, c'est un honneur pour nous mais aussi un devoir d'aider l'équipe nationale car elle constitue l'espoir de toute une jeunesse, en l'occurrence la jeunesse algérienne, pour laquelle le groupe Cevital accorde une très grande importance.

Ce contrat de sponsoring va-t-il porter sur une longue période ou bien est-ce seulement une étape probatoire ?
 C'est un contrat qui comme tous les contrats de sponsoring porte sur un exercice, en l'occurrence celui de 2009. Donc il va jusqu'à la fin de l'année. Mais notre effort ne va certainement pas s'arrêter là.

Peut-on envisager justement un renforcement de ce sponsoring avec la perspective d'une qualification de l'équipe nationale à la Coupe du monde ?
La qualification pour la Coupe du monde est bien évidemment notre souhait le plus cher, et il va de soi que notre engagement avec la FAF pour atteindre cet objectif est total car cela apporterait le bonheur à tout un peuple et plus particulièrement à notre jeunesse.

Donc on peut parler de l'arrivée en force du groupe Cevital dans le football national ?
 Le groupe Cevital est présent dans le football national depuis quelque temps déjà par le biais du sponsoring, et ce, à travers l'ensemble du territoire national  puisque nous nous sommes engagés avec des clubs de l'est, du centre et de l'ouest du pays. Cela prouve donc notre détermination à apporter notre aide au football national.

Et dans la perspective des clubs qui se constitueront en SPA dans le cadre d'un championnat professionnel, le groupe Cevital pourrait-il s'impliquer dans ce projet imminent ?
J'avoue que c'est une question très pertinente et je serai tenté de répondre spontanément pourquoi pas ? Oui en effet car ça semble un projet très ambitieux et intéressant  pour le football algérien. Cependant, on attendra de voir comment cela va se faire concrètement pour mieux cerner la question de notre implication éventuelle dans le professionnalisme.


source; le temps
Repost 0
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 19:58

La discipline fétiche des Algériens a vraiment failli à sa bonne réputation.

 

Au moment où tout le monde s’attendait à une vraie razzia au judo après toutes les désillusions et les mésaventures connues par les autres disciplines à l’exception de la boxe et de la pétanque, les 11 premiers judokas ont tout simplement raté leur sortie méditerranéenne. Il s’agit-là d’une vérité et il suffit juste de savoir que nos athlètes se sont uniquement contentés du bronze, pour comprendre que la déception était grande dans les milieux sportifs algériens. Pour rappel, l’Algérie s’est déplacée à Pescara avec les meilleures judokas du moment à l’exception de Soraya Haddad dont l’absence est liée semble-t-il à un problèmes avec le staff technique...En effet, les Amar Benyekhlaf (vice-champion olympique, champion africain et arabe), Abderahmane Benamadi (champion d’Afrique et ex-vice champion du monde), Rachida Ourdane (championne d’Afrique à maintes reprises), Leïla Latrous (championne africaine) et j’en passe, ne sont plus à présenter. Ils figuraient même sur la liste des favoris dans leurs catégories respectives. Malheureusement, leurs statut de champions n’a pas vraiment suffi lors de cette 16e édition des Jeux méditerranéens comme le confirme leur sortie complètement ratée malgré les 4 médailles de bronze récoltées alors que tous les observateurs s’attendaient à nettement mieux de la part de ces athlètes d’envergure internationale. Et si Benyekhlaf (-100) et Ouardane (-78) ont, malgré tout, sauvé la mise par une médaille de bronze, leur partenaire Benamadi est passé complètement à côté de la plaque en terminant la compétition à la 7e place contre toute attente. D’ailleurs, le staff technique national n’a pas caché sa grande déception après le piètre résultat concédé par Abderahmane Benamadi. «Sincèrement, on s’attendait à nettement mieux de la part de Benamadi qui avait quand même les moyens nécessaires pour terminer au moins à la troisième place. Mais avec un tel rendement en dépit de toutes les erreurs successives commises, cette fameuse 7e place était amplement méritée. En deux mots, on est très déçus», a indiqué Yacine Sellini, l’entraîneur adjoint.

 

Commentaires sur l’article

Bon la déception est la, les résultats aussi, que faut il faire, pour éviter ce genre de désillusion la prochaine fois, disons que pour les jeux olympiques on fera mieux, oui d’accord mais pour faire mieux, il faut commencer par diagnostiquer cette mésaventure italienne de nos judokas ;

Et l’on dira que ca n’a pas marché parce que peut étre

les athlètes n’ont pas apprécié le pécule financier qui leur est du, alors ils ont fait un sabotage. On dira aussi que les responsables du sport olympique en Algérie ont haché le budget, donc les athlètes sont fatiguée et n’ont pas eu la préparation adéquate qui nécessite plus de sous.

On dira qu’il y a des centaines de jeunes a travers l’Algérie qui peuvent décrocher des dizaines de médailles, qui s’en occupent, qui va sur le terrain

 On dira que dans notre pays, il n’y a toujours pas de stratégie pour le développement du sport…et pourtant il y a les sous  .On dira, qu’il ne reste que deux ans  pour les  jeux olympiques et c’est le moment de se ressaisir
Repost 0
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 05:06



L'Algérie reste l'un des rares pays au monde dont les supporters utilisent encore des fumigènes et autres engins pyrotechniques tels que les pétards dans les stades de football, et ce, malgré les interdictions maintes fois réitérées par l'instance du football mondial et les appels de la FAF à l'endroit d'un public qui ne mesure peut-être pas les lourdes conséquences que pourrait subir notre football et plus particulièrement l'équipe nationale, pourtant tellement bien lancée dans la compétition qualificative pour la CAN et le Mondial 2010 .

Mais il est vrai qu'au-delà de cette inconscience dont font preuve ces spectateurs qui portent préjudice à notre onze national, il y a toutes ces interrogations récurrentes qui nous ramènent à la provenance de ces produits et à leur écoulement sur le marché ainsi qu'à la facilité avec laquelle ils sont introduits et utilisés dans les stades, malgré toutes les supposées restrictions telles que les fouilles au corps à l'entrée et les surveillances accrues déployées dans les gradins, notamment lors des matches sensibles.

Celui du 7 juin à Tchaker en était un et ce n'est sûrement pas par hasard que la Fifa avait dépêché ce soir-là non pas un mais deux commissaires de sécurité pour justement s'enquérir de la situation, car nos stades sont classées parmi ceux qui utilisent le plus les engins pyrotechniques et surtout les fumigènes à travers le monde.

Hélas, une fois de plus, lors du match Algérie-Egypte, certains supporters sont passés outre toutes les mises en garde que les responsables du football national et organisateurs du match ont adressées, puisque des fumigènes ont été allumés dans les tribunes, causant à un certain moment un épais brouillard qui aurait pu amener l'arbitre camerounais à arrêter momentanément la partie. Heureusement que cela n'a pas été le cas, mais il n'empêche que le rapport des officiels de la Fifa a entraîné une procédure disciplinaire au niveau de l'instance de

Zurich, et il faudra toute une gymnastique pour que les responsables de la Fédération algérienne de football puissent recoller les morceaux et s'en sortir au mieux avec une lourde amende. Mais qu'on se le dise, ce serait vraiment la dernière sonnette d'alarme pour notre football qui est désormais dans le collimateur de l'autorité suprême du football mondial, à quelques encablures seulement d'une place pour le Mondial sud-africain qu'il serait franchement stupide de perdre à cause d'un geste irréfléchi.          

Source : le temps                                                                                                            
Repost 0
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 08:08

Absente de la phase finale du Mondial depuis plus de deux longues décennies, l’équipe nationale de football est bien partie pour s’assurer une place dans l’édition de l’été 2010 en Afrique du Sud. Tombeurs des Egyptiens (3-1) et beaux vainqueurs, hier à Konkola Stadium, devant les Chipolopolo de la Zambie (0-2), les Verts ont désormais leur destin entre les mains. Les hommes de Saâdane se doivent toutefois de continuer sur cette voie gagnante afin de réaliser le rêve de tout un peuple qui n’a que son équipe nationale pour oublier un tant soit peu ses difficultés quotidiennes. Le match à présent. Dès le coup d’envoi du match, les coéquipiers de Ziani sont allés occuper intelligemment les espaces sensibles de la surface de jeu, bouclant ainsi toutes les issues devant les joueurs zambiens mal inspirés. Ils ne sont arrivés que rarement à inquiéter le portier Lounès Gaouaoui durant la première mi-temps. Les Algériens procédaient, entre temps, par des contres dangereux. Mais c’est sur une balle arrêtée que l’équipe algérienne parviendra à tromper l’infortuné Mweene. On jouait en effet la 21e minute quand le petit lutin, Karim Ziani, exécute un coup franc sur la tête de Ghezzal qui, de son côté, dévie le cuir sur Bouguerra, le ranger, lequel ne se fait pas prier pour battre d’une tête vicieuse le portier zambien. Les Verts mènent par 1 à 0.

source :el watan


Repost 0
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 06:47

La guerre psychologique bat son plein entre le sélectionneur national, Rabah Saâdane, et son homologue zambien, Hervé Renard, à quelques jours de la capitale confrontation entre les sélections des deux pays dans le cadre des éliminatoires combinées de la CAN et du Mondial 2010. 

Hervé Renard a tenu à riposter à la dernière sortie de Saâdane qui a déclaré que si l'entraîneur de la Zambie est un renard, lui est un renard et demi.

«Il y a un seul renard, c'est moi. Nous allons voir qui est le meilleur renard après le match de samedi», a affirmé le technicien français à la presse zambienne. L'ancien élève de Claude Leroy prévient les Verts.

«Les Algériens doivent s'attendre à un match des plus durs. Nos joueurs sont prêts pour cette rencontre cruciale.

On s'est bien préparés en Afrique du Sud et Dieu merci, on n'a aucun blessé», dira le driver des Chipolopolo, rassuré par la prestation de ses poulains lors du match amical livré samedi contre les stagiaires des Orlando Pirates qu'ils ont battus sur le score sans appel de 9 à 0.

La bataille tactique promet d'être rude entre le très expérimenté Saâdane et le jeune Renard, sur le terrain de la mort de Chililabombwe samedi après-midi, dans cette très attendue confrontation algéro-zambienne dont l'enjeu est la première place du groupe C. Ce sera un match dans le match.

source:le temps

Repost 0
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 06:11




L'équipe nationale de football se déplace aujourd'hui en Afrique du Sud via Paris pour un stage de préparation d'une semaine en prévision du choc contre la Zambie, le 20 juin à 14h, pour le compte de la troisième journée des éliminatoires jumelées de la CAN et du Mondial 2010.

Le sélectionneur national Rabah Saâdane est confiant pour ce match dont l'enjeu est la première place du groupe C. Saâdane veut refaire le coup de 1985 où l'EN a écarté son homologue zambienne de la course à la qualification au Mondial de Mexico.

«Si on veut aller au Mondial, on doit battre la Zambie. On va aborder ce match dans de bonnes conditions surtout sur le plan mental.

Je pense que c'est une bonne chose de jouer à l'extérieur, car l'euphorie née de la victoire contre l'Egypte risque de nous jouer un sale tour si on joue chez nous», a indiqué Saâdane lors d'une conférence de presse animée hier matin à l'hôtel Hilton.

«Je suis sûr qu'on jouera à Chililabombwe»
«Je n'accorde aucune importance à cette polémique sur le terrain. Je suis sûr qu'on jouera à Chililabombwe. On va se préparer à disputer le match sur ce terrain.

C'est un terrain catastrophique, mais ce sera valable pour les deux sélections», dira le patron de l'EN qui envisage déjà de changer la manière de jouer et remanier l'équipe alignée dimanche face à l'Egypte. «Je compte changer deux ou trois joueurs.

On ne peut évoluer de la même manière que face à l'Egypte vu l'état du terrain de Chililabombwe qui nous obligera à opter pour le jeu direct.

L’essentiel est de faire un bon résultat, la manière importe peu. On va décortiquer d'abord le jeu des Zambiens avant d'arrêter le onze rentrant», souligne le sélectionneur national, qui ne se laisse pas endormir par les louanges de son alter ego zambien, le Français Hervé Renard.

«C'est vrai, Hervé Renard a déclaré que l'Algérie est devenue le grand favori du groupe, mais, pour moi, c'est la Zambie qui est la favorite. Il faut être lucide.

Il reste encore quatre matches à jouer et tout est possible. Les Egyptiens vont revenir en force et ça se jouera à couteaux tirés entre les trois jusqu'à la fin des éliminatoires.

Le dernier match au Caire risque d'être déterminant», prévient Saâdane qui n'a par ailleurs pas tranché définitivement le retour au stade 5 Juillet, bien qu'il le souhaite lui-même.

«Tchaker ou 5 Juillet, on tranchera à Pretoria»
«Personnellement, je veux bien qu'on revienne au 5 Juillet où tout le monde sera à l'aise. C'est l'anarchie à Blida où j'ai souffert moi-même à la fin du match contre l'Egypte.

C'est vrai que de grands efforts ont été fournis pour nous mettre dans les meilleures conditions avec l'amélioration de la pelouse et la réfection des vestiaires, mais ce stade reste trop exigu et il nous y est impossible de recevoir comme il se doit nos invités et nos partenaires.

Nos joueurs veulent rester à Blida qui nous a porté chance, mais je pense qu'il faut avoir de l'ambition et d'accompagner l'effort fait par la FAF sur le plan organisationnel.

On va en tout cas consulter les joueurs lors de ce stage à Pretoria avant de trancher définitivement cette question», a signalé Saâdane, qui espère bénéficier des services de Yebda et Meghni à la faveur du dernier amendement de l'article 18 du règlement de la Fifa.

«Hadj Aïssa est trop gâté»
Saâdane regrette énormément l'attitude de Lazhar Hadj Aïssa, surtout qu'il a subi des critiques pour l'avoir sélectionné. «Hadj Aïssa a été déçu de ne pas avoir été parmi les 18 joueurs retenus pour le match contre l'Egypte et il a demandé son passeport bien avant la rencontre.

Ce n'est pas méchant. S'il avait fait une faute grave, j'aurais écrit un rapport sur lui au président de la FAF pour qu'il soit lourdement sanctionné.

Je pense que c'est un problème de formation avant tout. On ne lui a pas appris à respecter les choix de l'entraîneur. Il fait la loi au niveau du club, ce qui n'est pas le cas en sélection. C'est malheureux pour lui. Il est trop gâté et il ne sait plus où aller.

Repost 0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 21:12

Le stade Oukil Ramdane  situé en plein centre de la ville,qui vient de bénéficier d’un revêtement en tartan dit de cinqiéme génération sera enfin rouvert au public prochainement ,les travaux de revêtement qui ont connu un retard du fait de la complexité de la tache ont pris fin récemment.


 A noter que le stade Oukil Ramdane dont la gestion revient a l’APC de Tizi Ouzou est l’endroit ou s’entraînent plusieurs équipes locales de football et même dans le cadre du sport et travail en plus de l’équipe locale de la ville de Tizi ouzou l’Asto qui a élu domicile.

Repost 0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 07:15


C’est demain à 11h que l’équipe kabyle s’envolera à destination de Tripoli où elle aura à affronter, samedi, pour le compte du match retour des 16es de finale de la C1, le Ahly local.

Une sortie difficile pour laquelle les Canaris se sont préparés en conséquence pour l’aborder dans les meilleures conditions possibles. Battus dans leur fief au match aller (2-1), les camarades d’Oussalah qui ne désespèrent pas de prendre leur revanche ce samedi en Libye n’ont pas lésiné, à cet effet, sur les efforts pour s’armer du mieux possible pour cette seconde bataille. Une bataille qu’il leur faut absolument remporter pour poursuivre leur aventure et éviter ainsi de quitter prématurément cette prestigieuse compétition continentale. Pour cela, les hommes de Lang auront, il faut le rappeler, la lourde tâche de surmonter d’abord leur léger retard, avant d’essayer de renverser la vapeur en leur faveur.
C’est une mission des plus ardues certes, mais c’est là le défi que les Jaune et Vert sont tenus de relever pour aller au-delà des 16es de finale .Conscients de la difficulté qui les attend face aux capés de Saâdi qui se présenteront sur le terrain mieux lotis sur le plan psychologique, les Kabyles n’ont pas ménagé leur énergie pour se mettre sur orbite, à travers une bonne préparation qu’ils ont entamée lundi dernier et qu’ils poursuivront pendant quatre jours en Libye.De quoi se mettre en conditions et avoir tous les atouts tant sur les plans physique, technique que tactique pour surmonter cette rude épreuve qui les attend ce samedi face au Ahly.
Les équipiers de Coulibaly, qui se sont exercés hier matin après une journée de repos et qui devraient effectuer une ultime séance ce matin au stade de Tizi Ouzou, se veulent très concentrés et semblent déterminés à défier le Ahly ce samedi dans son antre.
D’ailleurs, tous les joueurs, en dépit de la défection de plusieurs éléments, affichent une certaine confiance et ne cachent pas leur optimisme quant à leurs capacités de revenir de Tripoli avec la qualification au prochain tour de la Ligue des champions d’Afrique. Un indice révélateur qui en dit long sur la motivation et la détermination qui anime la bande à Lang, à quelques jours seulement de cette rude empoignade en terre libyenne.

Repost 0

Présentation

  • : Tizi-ouzou,le blog
  • Tizi-ouzou,le blog
  • : un blog consacré à l'actualité de la ville de Tizi-ouzou et à l'info relatif a la wilaya de Tizi ouzou en reprenant tous les évenements qui se produisent en kabylie et précisement à Tizi ouzou.
  • Contact

Compteur

Recherche

Archives