Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 15:51

 

dessin04_1045003.jpg

 

Les forces de l’ordre doivent veiller à l’application stricte d’installer le chronotachygraphe sur les véhicules poids lourds.

Si de l’autre côté de la Méditerranée, il est obligatoire depuis 1969 pour tous les véhicules de transport de personnes de plus de 8 places et sur les véhicules de transport de marchandises de plus de 3,5 tonnes, en Algérie, il aura fallu attendre 43 longues années.
L’entrée en vigueur du  texte réglementant l’obligation de l’installation d’un chronotachygraphe sur les véhicules poids lourds est annoncée pour la fin juin, avons-nous appris auprès de la direction des transports de la wilaya de Annaba. Les dispositions d’application sont en passe d’être finalisées à la direction des transports terrestres du ministère de tutelle, a-t-on ajouté. Il aura fallu toute une décennie au ministère des transports pour préparer les dispositions en question, le chronotachygraphe étant instauré par l’article 49 du code de la route (Journal officiel du 19 août 2001).  Qu’est-ce qu’un chronotachygraphe ?

«C’est un appareil électronique appelé communément «mouchard», lequel, outre la vitesse suivie, enregistre les temps de conduite et d’arrêt (coupures) ainsi que les temps de travail ou de disponibilité, le total permettra de déterminer avec exactitude le temps de service assuré par le conducteur», explique Djamel Guerfi, expert automobile à Annaba. Faciliter le contrôle des temps de conduite, veiller au strict respect des temps de repos quotidien et hebdomadaire devant être prescrits par les textes législatifs et combattre ainsi l’une des causes majeures des accidents de la route causés par les poids lourds, sans cesse en hausse, est l’objectif assigné à la mise en œuvre de l’obligation de les doter de ce type d’appareil. Toutefois, une question que d’aucuns se posent : pour quelle version, analogique ou numérique, va-t-on opter en Algérie ? «Il est clairement établi que chez les Algériens, du moins la majorité, la qualité médiocre et l’achat à moindre coût  sont érigés en règle.

A l’exception des deux grandes entreprises Sonatrach et Sonelgaz, de par la nature sensible de leurs produits, on va assurément opter pour la version la moins coûteuse, c’est-à-dire le chronotachygraphe analogique (disque de papier). Désuet, celui-ci est en train d’être abandonné en faveur du numérique où l’enregistrement se fait dans la puce de la carte conducteur», répond M. Guerfi, ex-directeur régional de l’Exal (Expertise Algérie). Du côté des assureurs, l’on estime que le nouveau dispositif de contrôle sera de nature à limiter leurs dépenses en matière de sinistres. En offrant la possibilité de déterminer les responsabilités dans la survenance des sinistres, il sera d’un apport certain pour élucider les litiges entre compagnies d’assurances dans le traitement des recours. «Les déclarations contradictoires des assurés pourraient désormais être mieux jugées par les régleurs de sinistres pour peu que ce moyen de preuve leur soit fourni. La mise en place des chronotachygraphes est également bénéfique pour les assureurs vu qu’il aidera à mieux gérer le parc de la flotte lourde», souligne Djamel Abbaci, assureur-conseil spécialiste des grandes entreprises.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Tizi-ouzou,le blog
  • Tizi-ouzou,le blog
  • : un blog consacré à l'actualité de la ville de Tizi-ouzou et à l'info relatif a la wilaya de Tizi ouzou en reprenant tous les évenements qui se produisent en kabylie et précisement à Tizi ouzou.
  • Contact

Compteur

Recherche

Archives