Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 23:35

A peine parvenue à l'opinion, la décision d'adopter le vendredi et le samedi comme week-end fait déjà des gorges chaudes. Comme s'il était acquis et «normal» que les algériens travaillent quand ils veulent et comme ils veulent, voilà une première réaction, sentencieuse et irréversible : personne ne travaillera la matinée du vendredi.

En plus de faire douter de la pertinence d'une décision politique que beaucoup souhaitaient et qu'apparemment peu de monde attendait de si tôt,  ce type de réflexion a l'avantage de se tenir à distance respectable du statu quo et du changement.

On ne saura sans doute jamais si ses auteurs sont pour ou contre la mesure puisqu'ils ne nous disent pas s'il fallait quand même la prendre, même sa traduction sur le terrain pose problème ou alors il fallait, pour les mêmes raisons, que les choses continuent comme elles étaient. Autre type de réaction, «ça va chambouler les habitudes» et apparemment, ce n'est pas bien pour tout le monde.

On ne saura pas non plus en quoi bousculer des torpeurs dont certaines relèvent d'un mortel anachronisme serait suspect, mais on sait d'expérience que les décisions qui impliquent un changement immédiat dans les… habitudes ne sont pas toujours intégrées avec la rapidité ou l'adhésion que supposent leur pertinence et leurs retombées. Pourtant, en termes de retombées, la décision de lifter notre week-end nous rapproche de la norme universelle, et à ce titre, tout le monde en appréciera les implications.

Un jour et demi de plus dans nos rapports avec l'écrasante majorité des pays du monde, ça ne se quantifie certes pas avec autant de palpabilité chez l'homme d'affaires que chez le citoyen lambda, mais tout le monde peut en attendre quelque bienfait sur ses mouvements de la vie ordinaire. Et une fois passé le factice désagrément fait à l'habitude, on en reviendra.

L'argument religieux étant évacué en conservant le vendredi ou son après-midi, plus aucune raison sérieuse n'est susceptible de remettre en cause une décision qui, en plus de son efficacité, nous rappelle que la volonté politique peut venir à bout de toutes les pesanteurs.

Et si cela peut inspirer d'autres coups de pied dans d'autres fourmilières, il n'y a vraiment pas de souci à ce que les sceptiques, les «habitués» et les sentencieux attendent un peu pour s'en remettre.

laouarisliman@gmail.com

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Tizi-ouzou,le blog
  • Tizi-ouzou,le blog
  • : un blog consacré à l'actualité de la ville de Tizi-ouzou et à l'info relatif a la wilaya de Tizi ouzou en reprenant tous les évenements qui se produisent en kabylie et précisement à Tizi ouzou.
  • Contact

Compteur

Recherche

Archives