Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 08:43
Depuis Cap Canaveral, un million d'Américains et un demi-milliard de téléspectateurs à travers le monde assistent à l'exploit du siècle. Il y a 40 ans aujourd'hui jour pour jour, l'homme a marché sur la Lune. Le 20 juillet 1969, Neil Armstrong effleure timidement le sol de la Lune, puis lâche l'échelle et saute. Il sera suivi par Edwin Aldrin moins de 20 mn plus tard.

Le pilote Michael Collins, lui, ne marchera pas, il garde Columbia et va tourner en orbite autour de la Lune pendant plus de 21 heures.
La première communication entre la Lune et la Terre se déroule entre le président Nixon et les astronautes. Washington a réussi son pari, visiter la Lune, mais surtout prouver au monde entier que les Etats-Unis sont la superpuissance.

L'espace : un enjeu politique
Dans un climat des plus tendus entre les USA et l'union soviétique, la guerre froide prend l'allure d'une lutte sans merci à travers la conquête de l'espace, les deux grandes puissances tentant ainsi de prouver leur supériorité technologique.Les V2, inventés durant la Seconde guerre mondiale par les Allemands, seront exploités pour cette conquête. Le scientifique Serguei Korolev est en charge de l'exploitation des V2. Grâce à lui, l'URSS domine l'espace.

Les Russes s'imposent comme les gagnants de cette compétition grâce au lancement, en 1957, du premier satellite artificiel de l'histoire Spoutnik-1 (qui veut dire compagnon de voyage) qui est  placé en orbite autour de la Terre. Suivra des mois après Spoutnik-2, à son bord la chienne Laïka. L'équipe américaine, à sa tête l'ancien nazi Wernher von Braun, envoie le satellite Explorer-1 en 1958.

Une autre première pour les Russes, le satellite artificiel  Luna-1 sortira de l'orbite et s'approchera de la Lune. C'était en 1959. Non encore au point, Luna-1 dévie de sa trajectoire, s'éloigne du point prévu et finira en orbite autour du soleil. Ces réalisations font grincer des dents les Américains et le compte à rebours se met en marche. Dans son discours «Nous choisissons d'aller sur la Lune» de mai 1961, John Kennedy annonce la couleur pour de nouvelles mesures dans la politique spatiale. Le programme Apollo est déclaré priorité nationale et bénéficie d'une enveloppe financière faramineuse. Son objectif est prononcé lors de ce discours : «Faire alunir un homme et le ramener sain et sauf sur la Terre avant la fin de la décennie».

La Nasa progresse : Ham, un chimpanzé, est envoyé dans l'espace en 1961. La Russie frappe alors un grand coup : le cosmonaute soviétique Youri Gagarine devient le premier homme à pénétrer dans l'espace. Le 12 avril 1961, Gagarine tourne autour de la terre avec la fusée Vostok 1. Son vol dure 1 h 48 mn à une altitude de 250 km.

La course-poursuite entre les deux nations s'intensifie et les  Américains réussissent à rattraper le retard enregistré avec la mission d'Alan Shepard, le 5 mai 1961, avec un palier en moins : le vol ne durera qu’une quinzaine de minutes.
Mars 1965 : l'URSS est euphorique, elle concrétise un projet immense, la première sortie d'un homme dans l'espace. Les Américains y arrivent quelques mois après.

Apollo passe devant
Le programme Apollo donne une véritable longueur d'avance aux USA. Après plusieurs essais et des morts (incendie d'Apollo 1), la mission Apollo-8 entre en orbite lunaire en 1968. On étudie alors, avec Apollo 9 et 10, l'alunissage qui portera ses fruits le 20 juillet 1969. Les Russes n'atteindront pas cet exploit et même les Américains annuleront les deux dernières missions du programme Apollo. La Lune a été visitée et le coût de ce programme pesait considérablement sur le Trésor américain, surtout avec la crise des années 70.

En 2004, le président Bush avait parlé d'un possible retour à l'exploration de la Lune vers 2020 en parallèle avec une mission vers Mars. La Nasa a mis en œuvre dans ce sens le programme Constellation, destiné à installer, à titre permanent, des équipages sur la Lune.   Le budget d'une éventuelle concrétisation de ce programme avoisinerait les 110 milliards de dollars. Barak Obama a pour sa part créé une commission pour statuer sur la faisabilité et l'avenir de cette nouvelle aventure dans les étoiles.
source: Le temps

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Tizi-ouzou,le blog
  • Tizi-ouzou,le blog
  • : un blog consacré à l'actualité de la ville de Tizi-ouzou et à l'info relatif a la wilaya de Tizi ouzou en reprenant tous les évenements qui se produisent en kabylie et précisement à Tizi ouzou.
  • Contact

Compteur

Recherche

Archives