Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 00:19

Chômage oblige, les recruteurs sont archi sollicités en ce moment. Raison de plus pour se démarquer avec une lettre de motivation béton ! Le problème, c’est qu’elle est souvent ennuyeuse. Pour en finir une bonne fois pour toute avec les OVNI insipides, quelques règles simples d’écriture pour muscler votre sacro-saint courrier.


Ne tournez pas autour du pot
Il faut rentrer rapidement dans le vif du sujet. Beaucoup pensent que trois ou quatre lignes de brosse à reluire sur l’entreprise convoitée sont nécessaires avant d’attaquer. Faux ! L’accroche de votre lettre de motivation doit être percutante : la première phrase est primordiale.


Comme le relatait le Monde du 20 mars 2009, le groupe XYZ est en pointe dans le domaine des nouvelles technologies embarquées. M’intéressant particulièrement à ce sujet…


« Vous souhaitez recruter un/e X pour renforcer votre pôle X, mes qualités professionnelles correspondent au profil que vous recherchez »


Soignez votre style direct
Pour être clair, il faut utiliser le style direct. Ecrivez des phrases courtes et claires. Répétez 10 fois avant d’écrire : « Au participe présent, je dis N(A)N ! » Ce précepte vous préservera des phrases alambiquées au profit d’un style fluide donc beaucoup plus lisible pour le recruteur. Votre lettre dégagera une énergie séduisante.


Ajoutez enfin : « Je serais ravi(e) de pouvoir échanger avec vous sur ces questions. Pouvons-nous nous rencontrer?»


« Répondant en tout point aux qualités recherchées, je serais ravi(e) d’intégrer votre société »


« Ayant effectué un stage de neuf mois en salle de marché, j’aimerais enrichir mes connaissances au sein de votre entreprise… »


Après 6 ans passés en tant que responsable logistique sur des sites à l’étranger, je souhaite me rapprocher de ma région d’origine, qui est celle de votre entreprise.


J’ai acquis chez X une expérience de chargé de veille stratégique durant neuf mois. Le poste que vous proposez me semble similaire et je pense correspondre au profil que vous recherchez. »


Choisissez bien votre vocabulaire
Le torchon rédigé en quelques minutes pendant la pause déjeuner se repère tout de suite. Hé oui, rédiger une bonne lettre, ça prend du temps ! Parce que selon le poste visé, il y a certains mots à utiliser, un champ sémantique à faire figurer dans votre argumentation. Ainsi, vous parlerez le même langage que le recruteur. Commencez donc par réfléchir au vocabulaire récurrent de votre métier et distillez ces mots dans votre lettre.


Pour un job de chef de produit web, cela peut donner :
stratégie emailings, actions de marketing direct, coordination de projets, campagne de fidélisation, analyse comportementale des internautes, conception-rédaction, jeux-concours, actions de promotion


La lettre n’est pas votre CV
Ne sachant quoi dire dans leur lettre de motivation, trop de candidats répètent les étapes de leur CV. Pas malin ! La lettre de motivation doit être vue comme le truc en plus qui va permettre au recruteur de départager deux candidatures. Un bon CV, c’est bien. Mais un bon CV avec une lettre futée qui l’accompagne, c’est mieux. C’est dans la lettre que vous pouvez montrer que vous êtes aussi quelqu’un qui a une vision de son métier. Alors dites-le ! Parlez compétences techniques, polyvalence, capacité à encadrer, sens de l’organisation, méthode, efficacité.


Capacité à encadrer, sens de l’organisation, méthode :
« A mon arrivée en 20XX dans l’entreprise ABC, j’ai souhaité réorganiser les méthodes de travail de mon service en concertation avec mes proches collaborateurs. Le nombre de réunion a été réduit de 15 % et les déjeuners professionnels ont été porté de 4 à 6 par mois. Le temps de travail a ainsi été rationalisé et le nombre de projets mis en œuvre a augmenté significativement. »


Franco ! Anticipez l’entretien
A quoi sert une lettre de motivation ? A obtenir un entretien, pardi ! Ainsi, n’hésitez pas à interpeler le recruteur. Le poste vous intéresse mais après la lecture de l’annonce, vous vous posez des questions.


« Quels moyens seront mis en œuvre par l’entreprise pour réaliser les objectifs du poste ? » ou bien « Vous recherchez un profil plutôt senior et expérimenté me semble un facteur de stabilité dans une équipe. Qu’en pensez-vous ? »


Ajoutez enfin : « Je serais ravi(e) de pouvoir échanger avec vous sur ces questions. Pouvons-nous nous rencontrer?»


Sébastien Tranchant  Cadremploi.fr

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bultez 15/02/2011 12:04


Merci pour vos conseils. Je n'osais pas être aussi incisive. Me voilà remise en route et plus motivée que jamais.


Présentation

  • : Tizi-ouzou,le blog
  • Tizi-ouzou,le blog
  • : un blog consacré à l'actualité de la ville de Tizi-ouzou et à l'info relatif a la wilaya de Tizi ouzou en reprenant tous les évenements qui se produisent en kabylie et précisement à Tizi ouzou.
  • Contact

Compteur

Recherche

Archives