Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 08:55

La wilaya de Tizi-Ouzou est classée en quatrième position en matière de nombre de PME en Algérie.

Selon les dernières statistiques de la Direction de la PME et de l'artisanat de la wilaya de Tizi-Ouzou, il n’existe pas moins de 8.000 entreprises. A noter que l'activité services fournis aux collectivités vient en tête du classement avec 1.847 entreprises en exercice, suivies du commerce avec 1.669 unités. La troisième place est occupée par les entreprises du bâtiment et des travaux publics. Le problème est que la wilaya de Tizi-Ouzou dispose d'un tissu industriel mal réparti, puisque le sud et le nord de la wilaya sont presque totalement dépourvus d'infrastructures industrielles. La création de deux zones d'activité qui ont été envisagées à Azazga et à Draâ El Mizan comme objectif à long terme des autorités de la wilaya, n'ont pas vu le jour. Des tergiversations ont été constatées sur ce sujet pourtant important pour redynamiser cette région.

 

L'accès au microcrédit

Selon toujours le même document réalisé par la Direction des PME et de l'artisanat, le nombre global des artisans exerçant dans la wilaya est de 3.493 dont 620 spécialisés dans l'artisanat traditionnel. Il est à préciser que la bijouterie traditionnelle occupe la première place avec 129 artisans en exercice, soit 20,8% du taux global de l'activité artisanale, suivie de la poterie qui couvre 11% de l'activité (soit 70 artisans) et de l'habit traditionnel avec 10,64% (soit 66 professionnels dans la wilaya de Tizi-Ouzou). L'impact et le bilan des activités ne représentent que 56% du taux général de l'artisanat traditionnel à Tizi-Ouzou.


Le rapprochement entre les PME exerçant dans le même secteur d'activité est souhaitable pour renforcer leur présence dans le marché local et les marchés extérieurs, surtout africains et arabes, et développer ainsi leur compétitivité professionnelle. Une expérience allemande qui a, faut-il le signaler, donné des résultats probants au Brésil. Elle a été mise en application en Algérie depuis 2007 et ce, sous l'égide du ministère de la PME et de l'Artisanat, en collaboration avec GTZ (agence allemande de coopération technique).

Ce programme consiste en la création de réseau dit Nucleus (chaque réseau regroupe sept entrepreneurs du même secteur d'activité, ses membres dirigeant se réunissent chaque semaine pour échanger les expériences et les informations). Les wilayas pilotes concernées par ce programme sont Tizi-Ouzou, Béjaïa, Jijel, Sétif, Alger, Blida, Tipaza, Mostaganem, Oran et Tlemcen. A noter que plus de 148 Nucleus ont été créés, regroupant plus de 1.500 entrepreneurs dans les wilayas concernées. Cette approche sera généralisée en Algérie à l'horizon 2010-2011. Les TIC (technologie de l'information et de la communication) sont le cœur battant des nouvelles politiques de gestion des entreprises. Rappelons que la loi de Finances 2009 a alloué 50 milliards de dinars (plus de 700 millions de dollars) aux banques publiques algériennes pour leur permettre de se recapitaliser dans le but de rendre plus actifs le financement de l'industrie et le soutien aux PME. Cette décision a pour objectif de débloquer le système bancaire pour financer les 425.000 PME algériennes.

 

sourc:Le financier

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Tizi-ouzou,le blog
  • Tizi-ouzou,le blog
  • : un blog consacré à l'actualité de la ville de Tizi-ouzou et à l'info relatif a la wilaya de Tizi ouzou en reprenant tous les évenements qui se produisent en kabylie et précisement à Tizi ouzou.
  • Contact

Compteur

Recherche

Archives