Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 20:24

Un programme de recrutement de 6.000 paramédicaux diplômés a débuté en 2008 et doit s'étaler en 2009. C'est ce qu'a révélé hier Louiza Asloune, sous-directrice à la formation initiale du ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, en marge des secondes journées pédagogiques nationales de pédagogie qu'abrite durant deux jours l'ITSP d'Oran. La responsable a expliqué dans ce contexte qu'après un recensement effectué auprès de tous les diplômés, il a été donné priorité à ceux des promotions récentes ainsi que les précédentes remontant jusqu'à celle de 1992. Elle a indiqué que le phénomène de la pénurie d'infirmiers est mondial et que l'OMS reconnaît ce déficit. Au plan des perspectives de formation, la responsable au MSPRH précise que plus de 33.000 paramédicaux doivent être formés à l'horizon 2015 dans 21 spécialités, un chiffre qui tient compte des déperditions aussi bien en cours de la formation qu'après. A ce titre, il est rappeler que la déperdition des diplômés est un phénomène qui touche particulièrement le corps paramédical dans la mesure où il est à écrasante majorité de sexe féminin et qui, pour des raisons familiales, ne travaillent pas ou refusent des postes en dehors de leur lieu de résidence. Selon notre interlocutrice, la formation paramédicale a été toujours attractive, primo pour l'accès à l'emploi et deusio pour le cycle court qu'elle propose. Et des bacheliers ayant obtenu des moyennes de 13 et 14 sur 20 optent pour cette formation. Au niveau des 35 écoles et le seul institut du pays, 4 850 étudiants ont entamé leur formation cette année, alors qu'ils n'étaient que 3.405 en 2008 en plus de plus de 1.000 étudiants inscrits au niveau de 14 établissements privés de formation paramédicale. L'autre point positif, et qui pourra être à l'origine de la venue de milliers de nouveaux bacheliers vers ce créneau, est le fait qu'au niveau du ministère, la question de la gestion des carrières est prise en charge ce qui pourra être une motivation supplémentaire, alors que jusqu'à maintenant les perspectives de promotion sont réduites et un infirmier peut terminer facilement sa carrière après 32 ans de service avec le même grade.

Concernant la rencontre qui est la seconde du genre après celle organisée en 2005, le thème retenu est celui de l'autonomie de l'étudiant. Cela signifie en clair que le système de formation doit laisser une liberté de manoeuvre à l'étudiant qui doit s'impliquer directement dans sa formation d'autant que les différentes sources du savoir sont plus accessibles.
source: Le quotidien d'oran

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Tizi-ouzou,le blog
  • Tizi-ouzou,le blog
  • : un blog consacré à l'actualité de la ville de Tizi-ouzou et à l'info relatif a la wilaya de Tizi ouzou en reprenant tous les évenements qui se produisent en kabylie et précisement à Tizi ouzou.
  • Contact

Compteur

Recherche

Archives