Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 08:33

le téléphone portable est accusé par les médias de maux divers tels que la migraine, les leucémies infantiles, les cancers du cerveau et de la glande parotide (glande salivaire la plus importante de l’organisme située en avant du conduit auditif externe et du pavillon de l’oreille), la maladie d’Alzheimer, certains désordres acoustiques, des problèmes neurologiques et des troubles du sommeil


 

a - Branchés sur un micro-ondes Les téléphones portables et leurs antennes relais fonctionnent chacun à la fois comme émetteur et comme récepteur et à la même fréquence quand ils appartiennent au même réseau. Le signal émis par le téléphone portable est capté par l’antenne relais la plus proche qui, elle, renvoie le signal soit vers le réseau téléphonique traditionnel, soit vers d’autres antennes relais, soit encore vers un autre téléphone portable, celui-ci étant alors le récepteur de la communication. La transmission des communications se fait par des ondes électromagnétiques qui se propagent dans l’air ambiant entre l’antenne relais et le poste portatif (ou vice-versa). Les réseaux utilisent les fréquences (la gamme des hyperfréquences ou micro-ondes) qui leur sont attribués (de même qu’il existe des fréquences d’émission réservées aux stations radio) : 900 mégahertz pour certains réseaux et 1800 mégahertz pour d’autres et enfin 2000 mégahertz, si les deux premiers venaient à se saturer. Il est clair qu’on se rapproche de plus en plus de la fréquence de 2450 mégahertz utilisée dans les fours à micro-ondes.

 

Avec tout de même une différence notable entre les deux : le four à micro-ondes a une puissance comprise entre 500 et 1000 watts, les téléphones mobiles portables ont une puissance de 1 à 2 watts. Les antennes relais ont, quant à elles, une puissance d’émission de l’ordre de 400 watts. Mais le four à micro-ondes est blindé, les portables et les antennes ne le sont pas. Ce qui est sûr, c’est que les ondes émises par le portable entraînent un échauffement minime, mais réel, des tissus à proximité et donc du cerveau, et ce, d’autant plus que l’os est mince et la tête petite. Le kit mains-libres ne résout pas tous les problèmes (au contraire même, d’après certaines études).

 

 b - Recommandations pour se protéger des rayonnements
 Pas de téléphone mobile pour les moins de 15 ans ;
 iI est recommandé de ne jamais approcher un téléphone mobile en fonctionnement du ventre d’une femme enceinte ;
 la nuit, ne jamais conserver un téléphone mobile allumé ou en recharge à moins de 50 cm de votre tête ;
 choisir et utiliser un téléphone mobile dont la valeur de débit d’absorption spécifique (DAS) est la plus basse (le das mesure la quantité d’énergie électromagnétique absorbée par le corps lors de l’utilisation du téléphone) ;
 ne pas porter son téléphone à hauteur ou contre son cœur, l’aisselle ou la hanche, près des parties génitales ; - tenir l’antenne du téléphone le plus loin possible de soi, même lors de l’envoi d’un SMS ;
 toujours utiliser le kit piéton livré avec votre téléphone afin d’éloigner l’appareil de votre oreille (et de votre cerveau) le temps de la conversation ;
 préférer toujours l’oreillette « filaire » à tout autre gadget sans fil ;
 limiter le nombre et la durée de vos appels. Pas plus de 5 ou 6 appels par jour ni plus de 2 ou 3 mn pour chacun. Respecter un temps moyen de 1h 30 entre chaque appel ;
 ne téléphoner que dans des conditions de réception maximum : dès que votre écran affiche les 4 barrettes du réseau, pas moins. Pour chaque barre manquant le rayonnement émis par le portable pour se connecter est multiplié par 2 ;
 ne pas téléphoner en voiture, même à l’arrêt, ou dans tout autre infrastructure métallique (aéroport, gare, maison ;
 un effet dit de « cage de Faraday » emprisonne et répercute les ondes émises par le portable, le rayonnement subi est alors maximum au centre de la « cage ». Dans une voiture, cela se situe à la hauteur de votre tête ;
 éloigner le mobile de vous et le maintenir à la verticale le temps de joindre votre correspondant et tant que la première sonnerie n’a pas retenti.

 c - Remarques - Cas particuliers
 Les micro-ondes peuvent aussi provoquer de mini-étincelles et sont à proscrire dans les lieux susceptibles d’incendie (stations d’essence, usines pétrochimiques, etc.) ;
 elles peuvent aussi interférer avec du matériel électronique (ordinateurs, radioguidage, etc.). D’où leur interdiction dans certaines circonstances comme les vols aériens. Le même problème existe avec du matériel médical (pompe à insuline, respirateurs artificiels, hémodialyse, etc.) d’où l’interdiction du portable dans les hôpitaux ou cliniques ;
 cas du pacemaker : il est peut être altéré, déprogrammé par un champ électromagnétique. II est donc déconseillé aux personnes porteuses d’un pacemaker de se servir d’un portable. Si cela est impossible, il est alors recommandé de porter ce portable à distance maximum (15 cm au moins) du pacemaker, de téléphoner avec l’oreille opposée au côté d’implantation, de limiter la communication au temps minimum.

Question :

II est certain que le portable est un phénomène de société dont l’analyse ne fait que commencer. Cette facilité de communication ne cache-t-elle pas, paradoxalement, un repli sur soi, un sentiment d’isolement ou d’abandon, une peur de l’autre ?

Allal Mustapha Kamel : Spécialiste en O.R.L Tlemcen

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Tizi-ouzou,le blog
  • Tizi-ouzou,le blog
  • : un blog consacré à l'actualité de la ville de Tizi-ouzou et à l'info relatif a la wilaya de Tizi ouzou en reprenant tous les évenements qui se produisent en kabylie et précisement à Tizi ouzou.
  • Contact

Compteur

Recherche

Archives