Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 18:05

 Le président algérien sortant Abdelaziz Bouteflika, qui brigue un 3e mandat, a lancé vendredi un appel à "la réconciliation et l'unité nationales" à Tizi Ouzou, en Kabylie, au cours d'une rencontre "historique" avec la population.

Mêlant le français et l'arabe, M. Bouteflika a affirmé ne "jamais avoir imaginé la Kabylie sans l'Algérie, pas plus que je n'ai imaginé l'Algérie sans la Kabylie", devant une salle archi-comble en qualifiant cette rencontre d'"historique".

Mais "le patriote que je suis ne peut imaginer un instant que l'on puisse discuter de l'unité nationale", a ajouté M. Bouteflika, et soulignant l'accueil "digne" que Tizi Ouzou lui avait réservé.

"Avec cet accueil chaleureux, je peux mourir tranquille", a-t-il dit en affirmant ne pouvoir "avoir d'existence que dans la réconciliation et l'unité nationales".

Il s'était prêté auparavant à un bain de foule le long du principal boulevard de la ville, serrant des mains et saluant les habitants.


Je ne peux que m'incliner devant la mémoire des martyrs de 2001", a-t-il encore dit

M.Bouteflika, a ajouté: "je suis un authentique amazigh (berbère, ndlr). Quand je me trompe, je sais faire mon mea-culpa, je n'ai jamais frappé quelqu'un dans le dos".

Affirmant que "pour progresser, il faut la paix et la sécurité", il s'est adressé aux islamistes armés, très actifs dans la région, en lançant un appel à ceux qui "endeuillent le pays à réintégrer la société". "Faute de quoi, le peuple et les services de sécurité sont là pour leur répondre".

"En aucune manière, on ne peut vivre dans cette situation d'insécurité", a-t-il souligné.

A noter enfin, le bain de foule a lieu sur un parcours de plusieurs centaines de mètres dans la rue Houari Boumediene, au milieu d'un impressionnant dispositif de sécurité. Des milliers de policiers et gendarmes ont été déployés dans la ville et sur la rocade sud, empruntée par le cortège présidentiel. Deux heures avant l'arrivée du président, les téléphones mobiles ont été désactivés et les services de sécurité scrutaient le moindre mouvement suspect parmi la foule. Mais globalement le dispositif mis en place a fait preuve de beaucoup de souplesse envers milliers de personnes présentes, invitées à bien accueillir « le président » et « le candidat ».

Visiblement satisfait de l'accueil qui lui a été réservé à Tizi Ouzou, le candidat Bouteflika  a affirmé dans son allocution : « après cet accueil chaleureux  je peux mourir tranquille ».


Tizi ouzou à la fin du meeting

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Tizi-ouzou,le blog
  • Tizi-ouzou,le blog
  • : un blog consacré à l'actualité de la ville de Tizi-ouzou et à l'info relatif a la wilaya de Tizi ouzou en reprenant tous les évenements qui se produisent en kabylie et précisement à Tizi ouzou.
  • Contact

Compteur

Recherche

Archives